Des chercheurs de l’ITheMM aident au développement et à la production de masques-écrans pour les personnels soignants ou exposés au COVID-19

Face à la pénurie de protection pour les personnels soignants et les personnels exposés au COVID-19, l’université peut compter sur la mobilisation de tous ses acteurs et sur l’inventivité des uns et des autres.
Ainsi des personnels de l’Institut de Thermique, Mécanique, Matériaux (ITheMM), un laboratoire de recherche de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, qui travaille sur la fabrication additive s’est mobilisée pour tenter de répondre à la problématique du manque de masques.
Une démarche collaborative a alors été engagée avec la société 3D Morphoz et a abouti à la validation par le CHU de REIMS, d’un prototype de masque à visière. Ce masque est constitué d’un support réalisé en fabrication additive en partie grâce aux imprimantes 3D de l’ITheMM et d’une visière en plastique transparent (PVC ou polycarbonate). Cette collaboration s’est ensuite structurée géographiquement et les agents de l’ITheMM interviennent dans la gestion du département des Ardennes. Depuis, ces imprimantes 3D tournent non-stop, jour et nuit, au domicile des agents de l’ITheMM et d’autres entreprises ou particulers pour confectionner ces masques-écrans et déjà plus de 1500 masques ont été produits. Il faut moins de 2 heures pour réaliser un support de visière.
C’est toute une démarche collective avec des partenaires industriels (notamment Platinium 3D et 3D métal industrie) et les collectivités qui s’est alors mis en place. Les « makers » locaux, professionnels ou particuliers, ont été sollicités pour collaborer à la production au travers d’une plateforme collaborative de partage de données et d’informations. Une équipe a été créée pour assurer le contrôle qualité et le conditionnement dans le respect des règles sanitaires. Une logistique locale permet d’assurer la gestion des stocks et les fournitures matérielles nécessaires à la réalisation des masques.
Cette démarche totalement solidaire, basée sur le bénévolat et la mise à disposition de moyens, est d’ailleurs mise à disposition de toute personne qui souhaite la transposer dans sa zone géographique, des contacts ont déjà été effectués avec des personnes au Bénin. Le contexte local étant essentiel dans la situation actuelle.
JPEG
JPEG